Témoignages client

Pleins feux sur un membre

Nous mettons en lumière nos membres qui font la différence avec Oracle Academy.

Barry Floyd

Pleins feux sur Barry Floyd, professeur de systèmes d’information et de gestion à l’Université d’État polytechnique de Californie (Cal Poly) à San Luis Obispo en Californie.

Depuis le début des années 1990, Barry Floyd enseigne la gestion des bases de données, l’analyse et la conception des systèmes, et la programmation aux étudiants de premier et deuxième cycles. Depuis 1993, ses cours intègrent des ressources d’enseignement Oracle et, plus récemment, du contenu du programme Oracle Academy.

M. Floyd intervient également en tant que professeur invité dans des universités du monde entier, où il enseigne le leadership, le commerce international, la négociation et le management interculturel, ainsi que l’informatique.

Il détient un PhD en systèmes d’information, un MS en science des systèmes, un BS en mathématiques et un MBA. Il a remporté de nombreuses récompenses dans le domaine de l’enseignement, y compris le prix Orfalea College of Business (OCOB) Outstanding Information Systems Professor et le prix OCOB Outstanding Faculty/Advisor MBA Awards à l’Université Cal Poly, et un prix d’excellence de l’enseignement de NYU.

Pour M. Floyd, il est gratifiant de voir ses étudiants trouver un emploi dans le domaine qu’ils ont choisi et il est convaincu que l’approche d’Oracle Academy consistant à mettre en pratique les connaissances informatiques dans un contexte métier joue un rôle essentiel dans leur réussite.


Oracle Academy : Qu’est-ce qui vous a amené à utiliser Oracle et les ressources Oracle Academy pour enseigner l’informatique ?

Barry Floyd : Lorsque je suis arrivé à Cal Poly, il y avait seulement 3 professeurs enseignant les systèmes d’information à 25 à 30 étudiants. Nous devions donc être polyvalents. Pour commencer à enseigner les bases de données, je me suis tourné vers les professionnels du secteur pour leur demander de quelles compétences clés les étudiants avaient besoin. Ils ont tous évoqué SQL et la conception de bases de données. J’ai donc fait mes recherches sur Oracle.

Oracle Academy : Pourquoi Oracle ?

Barry Floyd : Tout le monde parlait d’Oracle. Oracle avait utilisé SQL pour faire fonctionner les bases de données relationnelles, c’était le fournisseur principal et ses compétences trouvaient une véritable résonance avec les entreprises qui embauchaient mes étudiants. C’est toujours le cas aujourd’hui. Auparavant, les cours sur les systèmes d’information portaient des technologies qui ne relevaient pas d’un seul fournisseur, mais pour moi, il était plus important que les étudiants intègrent des compétences Oracle dans leur CV. La certification Oracle était reconnue dans l’ensemble du secteur et, depuis plus de 20 ans, j’encourage mes étudiants à l’obtenir.

Oracle Academy : Quels résultats avez-vous obtenus ?

Barry Floyd : J’ai dû enseigner Oracle SQL à plus de 1 300 étudiants depuis que j’ai commencé à enseigner la conception de bases de données. Les chiffres ont varié dans le temps. Pendant 10 à 12 ans, de nombreux étudiants étaient très désireux de passer le premier examen de certification SQL d’Oracle et le taux de réussite avoisinait les 85-90 %. Au début, j’avais 25 à 30 étudiants par an, puis 50 à 60, pour atteindre les 130 à l’apogée du point-com, avant de plonger à 25 pendant la crise Internet. Aujourd’hui, nous comptons à nouveau 130 étudiants par an. Un pourcentage considérable de ces étudiants ont passé et validé un ou plusieurs examens de certification SQL d’Oracle.

La certification Oracle était reconnue dans l’ensemble du secteur et, depuis plus de 20 ans, j’encourage mes étudiants à l’obtenir.


Oracle Academy : Au début, comment vous êtes-vous formé au contenu ?

Barry Floyd : Dès le début, je me suis assuré de comprendre tout ce qui avait trait à Oracle. J’ai suivi des cours sur SQL, la programmation PL/SQL, l’administration et la conception des bases de données Oracle, et quand Cal Poly est devenu membre d’Oracle Academy, j’ai rapidement utilisé les ressources du programme Oracle Academy.

C’est vraiment facile à utiliser. Oracle Academy nous a assisté en fournissant des contenus privilégiant la pratique, ce qui répondait à l’approche pédagogique de Cal Poly. Ces contenus ont amélioré notre programme. Oracle Academy a également fourni aux étudiants des bons pour obtenir des réductions sur les examens de certification et sur les guides de révision. Oracle Academy m’a permis de suivre des formations supplémentaires suivant l’évolution de mes besoins. J’ai donc intégré des contenus Oracle Academy dans mes cours dès que je le pouvais, y compris en ce qui concerne la conception de bases de données, les systèmes d’information avancés, les cours sur les systèmes d’information pour les étudiants de MBA, les cours d’audit de bases de données pour les étudiants de Master en comptabilité, et mes cours d’analytique de gestion… Et j’ai même été un des premiers à adopter Oracle Applications au milieu des années 1990 ; j’utilisais alors des contenus Oracle dans un cours sur les systèmes ERP.

Oracle Academy : Aujourd’hui, vous utilisez les ressources d’enseignement Oracle et le programme Oracle Academy depuis près de trois décennies. Qu’est-ce qui explique cette fidélité ?

Barry Floyd : Plusieurs facteurs. Ce sont les retours et l’accueil positifs du secteur, et la joie de voir les étudiants trouver un emploi. Les cours Oracle Academy mettant l’accent sur le contexte métier, les étudiants sont bien préparés pour entrer dans le monde du travail et être productifs d’être le premier jour. Les compétences Oracle ressortent sur leur CV et leur permettent de trouver du travail. Les entreprises du secteur recherchent ces compétences, et valider un examen de certification est un grand plus.

Il n’y a rien de mieux que de recevoir des emails de nouveaux diplômés qui m’expliquent à quel point leur formation SQL leur a été utile, d’apprendre que les étudiants ont obtenu des certifications, ont été promus, ou même qu’ils enseignent eux-mêmes ces compétences dans l’entreprise qui les emploient. Et le fait de simplement voir que l’écosystème Oracle s’étende dans le monde entier me rend fier d’y avoir contribué.

Oracle Academy : En parlant de présence mondiale, vous avez également enseigné dans de nombreux endroits.

Barry Floyd : Oui, en effet. Cet été, j’ai enseigné la conception de bases de données en Chine en m’appuyant sur des contenus Oracle Academy. Pendant de nombreuses années, j’étais professeur invité de l’Université de Potsdam en Allemagne et de l’Université de Seinäjoki des sciences appliquées en Finlande, où j’enseignais la conception de bases de données et les systèmes d’information.

J’ai également donné des cours en Angleterre, en Italie, en Espagne, au Mexique, et dans bien d’autres endroits, quelquefois en enseignant des compétences plus relationnelles, comme la gestion des conflits, la négociation, l’esprit d’équipe et la communication, aux étudiants inscrits dans des programmes techniques. En Thaïlande et en Italie, j’ai donné un cours de commerce international où les étudiants devaient trouver une idée de produit et rechercher comment l’importer dans leur pays.

Au cours d’un même semestre, grâce à Internet, je pouvais être en relation avec des étudiants basés au Mexique, aux États-Unis et en Finlande qui suivaient mon cours à Cal Poly et je les faisais travailler ensemble pour développer des activités internationales en ligne et effectuer des transactions entre chaque équipe internationale.

En fait, il a rendu mes étudiants plus attrayants sur le marché du travail et favorisé leur carrière, leur existence et leur bonheur.


Oracle Academy : Selon vous, vers quoi se dirige-t-on en termes de technologies ?

Barry Floyd : L’utilisation la plus importante des technologies est indéniablement le partage des informations et le partage de présence. Lorsque ces technologies seront associées à l’IA et au machine learning, le monde va changer radicalement. Je vois que ces technologies améliorent mes expériences de voyage, ainsi que la manière dont je partage mes voyages avec d’autres personnes. Il est juste incroyable de voir comment la publication d’informations en temps réel change la manière dont on perçoit le monde. Je vois des technologies comme le cloud, la téléprésence et la récupération d’informations prendre leur essor.

Les technologies continuent de transformer le monde dans des domaines essentiels comme la santé, la sécurité, les transports et la Business Intelligence. Mes étudiants sont à la pointe de ce mouvement !

Dans ce contexte, j’apprécie énormément toutes les choses qu’Oracle Academy a faites. En fait, il a rendu mes étudiants plus attrayants sur le marché du travail et favorisé leur carrière, leur existence et leur bonheur. Oracle Academy est viable, un véritable exemple de professionnels du secteur qui soutiennent l’enseignement.

Oracle Academy : Et que faites-vous à part enseigner ?

Barry Floyd : Outre mon goût pour les voyages (cet été, je suis allé en Chine, à Chypre et en Irlande), je joue au racquetball et au tennis, et j’adore la photographie. J’écris aussi des poèmes et je participe à un groupe de poésie depuis plus de 10 ans.

Un autre des mes intérêts professionnels est de travailler avec les étudiants de Cal Poly pour mieux comprendre les problèmes rencontrés par les femmes dans le domaine des technologies, dans le choix de leurs spécialisations et dans la recherche d’emploi. J’ai organisé de nombreux événements à Cal Poly au cours desquels des femmes leaders dans le secteur des technologies parlaient de problématiques telles que l’importance de défendre ses droits et intérêts. Une dirigeante Oracle a d’ailleurs participé à l’un de ces événements.

Je prendrai bientôt ma retraite, mais je continuerai d’enseigner à temps partiel à San Luis Obispo et à l’étranger. Je m’intéresse énormément à l’actualité mondiale et aux problèmes internationaux, mais se tenir au courant de tout demande beaucoup de temps. À cet égard, j’espère que les technologies me faciliteront la vie.

Merci, Barry Floyd, pour votre passion envers Oracle Academy et merci de préparer vos étudiants à apporter une contribution positive.

Nous sommes ravis de mettre en lumière nos membres qui font la différence auprès de leurs étudiants et de leur communauté avec Oracle Academy. Si vous voulez figurer dans un article ou y faire figurer un autre membre, merci de nous contacter.
 


Hardware and Software, Engineered to Work Together