Témoignages client

Bâtir de nouvelles carrières pour les collectivités rurales

La programmation informatique crée de nouvelles perspectives professionnelles pour les collectivités rurales

Burdett Wilson

Macon, dans le Missouri, est une collectivité rurale de 5 500 habitants où l’agriculture représente l’activité principale et où, jusqu’à récemment, seul un adulte sur dix était titulaire d’un diplôme universitaire. Les écoles de Macon proposent rarement des excursions au musée, au zoo ou toute autre activité culturelle. Les ventes de bétail et de récoltes constituent le pilier économique de la région, mais les choses changent : le comté s’attache à cultiver des compétences qui mélangent développement d’applications et agro-industrie, ainsi que d’autres secteurs industriels.

« Nombre des étudiants de cette région du Missouri n’ont jamais quitté le comté, et encore moins imaginé une vie autre qu’à la ferme », déclare Burdett E. Wilson, formateur au centre MACTEC (Macon Area Career and Technical Education Center). « Leur vision du monde extérieur a toujours été très limitée, pour des raisons indépendantes de leur volonté. »

C’est cette vision limitée du monde que Burdett Wilson s’efforce de changer en enseignant l’informatique et en élargissant l’horizon de toute une nouvelle génération. Grâce aux cours de programmation et de conception de base de données proposés, les étudiants du centre MACTEC forment un nouveau vivier de talents qui répond à la demande locale croissante en compétences informatiques. Pour s’assurer que ses cours permettent d’accéder à un emploi à temps complet ou à l’enseignement supérieur, Burdett Wilson collabore étroitement avec les entreprises locales afin d’identifier leurs besoins de candidats diplômés en informatique.

Pour aider les étudiants à être directement opérationnels chez leur futur employeur, Burdett Wilson aligne ses cours sur le programme fourni gratuitement par Oracle Academy.


Mettre en avant de nouvelles orientations professionnelles

Aujourd’hui, les agriculteurs utilisent des tracteurs qui coûtent un demi-million de dollars et sont équipés de GPS et d’ordinateurs, pour la récolte et le semis.


Dans les petites collectivités, les nouvelles vont vite. Et, à Macon, on entend dire que les étudiants qui rentrent sur le marché du travail en ayant des compétences en informatique gagnent bien leur vie, et que les métiers de l’agriculture ne sont plus les seules options d’emploi du comté.

« Les parents qui n’ont pas de point de référence en la matière doutent parfois de l’intérêt de la programmation informatique », explique Burdett Wilson. « Mais une fois qu’ils ont compris que les compétences en informatique débouchent sur des salaires supérieurs au salaire moyen, ils sont de plus en plus nombreux à inscrire leurs enfants au centre. Les programmes de notre école font beaucoup parler en ville. »

Les parents apprécient que Burdett Wilson n’enseigne pas simplement l’informatique aux étudiants. Il collabore également avec les entreprises et les universités pour promouvoir les métiers de l’informatique.

« Aujourd’hui, les agriculteurs utilisent des tracteurs qui coûtent un demi-million de dollars et sont équipés de GPS et d’ordinateurs, pour la récolte et le semis », constate Burdett Wilson. « Les fabricants d’équipements ont besoin d’équipes pour programmer les machines qui produisent et emballent nos aliments, ici, dans l’Amérique rurale. Le centre MACTEC joue un rôle important. »
 

Nouer des contacts avec les universités et les entreprises

Enseigner l’informatique à l’école n’est qu’une première étape. « Dans notre environnement rural, il est important que la collectivité et les entreprises adhèrent à notre programme d’enseignement », souligne Burdett Wilson. « Je rencontre des employeurs pour identifier les compétences les plus recherchées et pour expliquer ce qu’ils peuvent attendre des étudiants qui suivent des cours tels que Java Foundations, Java Programming et Programming with PL/SQL. »

Burdett Wilson fait également entrer le monde professionnel dans la salle de classe. En effet, il invite des professionnels des ressources humaines à ses cours pour réaliser des simulations d’entretien, parler de la vie professionnelle et préparer les étudiants aux réalités d’un emploi à temps plein. Il présente à ses étudiants des doyens et des professeurs d’université et leur permet d’assister à des cours à l’université pour leur faire découvrir à quoi ressemble l’enseignement supérieur et ce qu’il peut apporter à leur carrière.
 

Une génération de primo-accédants à l’université

Les formateurs des Community Colleges disent que mes diplômés ont des connaissances équivalentes à celles de leurs étudiants de deuxième année.


La plupart des étudiants de Burdett Wilson sont les premiers de leur famille à étudier la programmation. En général, les étudiants qui poursuivent leurs études après le lycée sont également les premiers de leur famille à faire des études supérieures. Ici, ils ont la chance d’avoir une longueur d’avance grâce à leurs deux années de cours avec Burdett au centre MACTEC.

« Les formateurs des Community Colleges régionaux disent que mes diplômés ont des connaissances équivalentes à celles de leurs étudiants de deuxième année », souligne-t-il, « et l’établissement leur attribue six heures de crédits pour reconnaître leur niveau de connaissances en informatique. »

Pour renforcer ce lien, il aide les Community Colleges à aligner le programme Oracle Academy et les certifications Oracle sur leurs programmes d’informatique.

« Les certifications sont importantes pour les écoles rurales qui doivent produire des diplômés immédiatement employables », ajoute Burdett Wilson. « Lorsque vous postulez à un emploi de développeur à 19 ans et que vous avez une certification Oracle SQL ou Java, votre profil se démarque nettement. »

Burdett Wilson fait également remarquer qu’en étant gratuit, le programme Oracle Academy aide le centre MACTEC à maîtriser les coûts liés à l’enseignement.
 

Les opportunités du secteur informatique dans l’Amérique rurale

Aider les étudiants à acquérir des connaissances et des compétences en informatique ne signifie pas nécessairement qu’ils quitteront leur commune natale pour s’installer dans une grande ville. Selon Burdett Wilson, le centre MACTEC est convaincu que « le fait de s’adresser à des populations rurales qui n’ont pas beaucoup d’opportunités d’évolution professionnelle, de les former et de proposer des carrières informatiques passionnantes et gratifiantes ouvre le champ des possibilités, garantit des dépenses locales et inspire la création de richesses. »

À ce jour, près de la moitié des diplômés de Burdett Wilson ont été employés par une entreprise d’externalisation informatique basée à Macon. De plus, d’autres diplômés s’engagent dans des études supérieures. D’après Burdett Wilson, les deux années que ces étudiants passent au centre MACTEC à étudier le programme Oracle Academy débouchent sur des bourses universitaires et des admissions aux cours universitaires anticipés. « L’université est une étape essentielle pour se bâtir une carrière lucrative dans le secteur des technologies », déclare Burdett Wilson.
 

Oracle Academy aide les écoles rurales

Que les adolescents se dirigent vers l’université après le lycée ou entrent directement sur le marché du travail, Oracle Academy les prépare au monde réel.


Pour Burdett Wilson, Oracle Academy est un sérieux atout pour promouvoir les opportunités de l’informatique auprès de la collectivité de Macon. Pourquoi ? Le programme Oracle Academy est une source gratuite de cours d’informatique de haute qualité conçus par une entreprise de renommée mondiale. Constamment mis à jour et reconnu par le secteur des technologies, il enseigne les langages et les compétences utilisés par les développeurs professionnels.

« Oracle Academy offre exactement ce dont les enseignants ont besoin pour former des débutants », souligne-t-il. « Que les adolescents se dirigent vers l’université après le lycée ou entrent directement sur le marché du travail, Oracle Academy les prépare au monde réel. »
 


Hardware and Software, Engineered to Work Together